L’histoire de BoB

Virginie, Présidente raconte…

Faire le bonheur des beagles survivants, et le partager

Quand j’ai adopté mes premiers beagles, nés dans une ferme bourguignonne, j’ignorais que des milliers d’autres beagles, qui n’avaient pas la chance des miens, étaient utilisés pour l’expérimentation scientifique. A travers le monde, de petits beagles comme les miens naissent en cage, grandissent en cage, sont expédiés vers des centres d’expérimentation et sont euthanasiés quand ils ne servent plus. J’ai appris l’ampleur de cette industrie à travers le monde, les débats autour de l’expérimentation médicale et la méconnaissance qu’ont la plupart des gens sur l’usage des beagles dans ce contexte. J’ai exprimé à mon vétérinaire le regret de ne pas en avoir été consciente avant d’adopter mes beagles, alors que j’aurais pu récupérer des survivants. Il a répondu, fataliste : « au moins, vous avez rendu trois beagles heureux ».

Ce jour-là, en 2004, j’ai su que rendre 3 beagles heureux ne suffisait pas. Que ces chiens joyeux, dociles, doux et farceurs souffrent à ce point pour notre « bien » et soient tués ensuite est intolérable.  
J’ai rêvé d’un centre d’accueil et de soins pour les beagles d’expérimentation survivants, en offrant aux laboratoires une alternative à l’euthanasie. J’ai décidé d’attendre le moment où je pourrais consacrer suffisamment d’énergie et de ressources matérielles à ce projet pour y apporter mon goût d’entreprendre.

Partager le bonheur des beagles
avec des humains qui en ont besoin

En 15 ans, le sens de notre engagement s’est précisé avec ma connaissance des beagles : nous aiderons les beagles qui ont souffert à découvrir la vie, et ces beagles aideront des humains fragiles. Car les beagles savent rendre les humains heureux. En partenariat avec des institutions spécialisées, nous organiserons des rencontres avec des enfants handicapés, des personnes âgées, des patients Alzheimer. Pour que chacun donne à l’autre les moments de joie qu’il mérite.

En 2019, nous avons trouvé le lieu idéal pour installer notre projet, pour les beagles et pour les humains : un parc de 10 hectares au coeur de la forêt, en Puisaye, dans l’Yonne, en Bourgogne.

La nouvelle aventure de notre vie a démarré à Noël 2019.

La Maison des Beagles Libres

Nous avons trouvé un paradis pour les beagles, dans le département de l’Yonne en Bourgogne. Un espace de liberté d’une dizaine d’hectares au cœur d’un paysage inspirant, des parcelles arborées pour faire jouer et courir les beagles et un cottage aménagé pour les beagles.

Ce n’est ni un refuge, ni un chenil : c’est un foyer. C’est la Maison des Beagles Libres.

Beagles of Burgundy
est une association à but non lucratif
3-5 rue de l'Ancien Hôtel de Ville
89450 Vézelay - FRANCE
06 60 60 21 43 / 06 20 74 12 97
info@beaglesofburgundy.org